Les formalités d’entrée aux Seychelles : les informations à connaitre avant de s’y rendre

Nichées au cœur de l’Océan Indien, les Seychelles regroupent une centaine d’îles paradisiaques célèbres pour leurs plages de sable fin paradisiaques et leur faune marine unique. Pour découvrir les richesses authentiques de l’archipel en toute quiétude et sans soucis vis-à-vis des autorités locales, vous devez respecter certaines formalités d’entrée. Voici ce qu’il y a à connaitre concernant les paperasses à faire avant de se rendre sur l’archipel.

Les documents essentiels à préparer

Aucun visa n’est requis pour explorer les Seychelles à condition de présenter un passeport valide jusqu’à la date de départ. Une fois sur place, il suffit de montrer une preuve d’hébergement ou un billet de retour pour de justifier votre solvabilité vis-à-vis des autorités locales. Dans le cas contraire, vous devez avoir un visa de courte durée valable pendant 3 mois. Et au-delà de cette durée, il vous faut un permis de séjour. Bien évidemment, vous devez toujours avoir un passeport avec vous. Cela est valable même pour les mineurs.

Les vaccinations obligatoires

Tous les arrivants en provenance d’un pays où la fièvre jaune fait ravage doivent être impérativement vaccinés. Ces derniers risquent effectivement de transmettre la maladie sur place. Dans ce cas, un certificat international de vaccination antiamarile est obligatoire. Il en est de même concernant la poliomyélite. Elle est exigée pour les voyageurs venant des pays d’endémie ou d’épidémie. Deux injections espacées d’un mois contre l’hépatite B sont également recommandées pour des séjours répétés sur place.

Voyager aux Seychelles avec les animaux domestiques, que savoir ?

Si vous décidez d’emmener votre animal domestique sur place, vous avez besoin d’un permis d’importation. Cette attestation est délivrée par les services vétérinaires. À part cela, son carnet de vaccination doit être mis à jour incluant le vaccin antirabique. Sachez également que les Seychelles n’acceptent pas les animaux de compagnie tels que les oiseaux. D’ailleurs, les chiens et les chats ne peuvent entrer sur le territoire que pour des visites de moins de 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *